Clearance

Depuis sa création, la société a supervisé plus de 500 projets, incluant principalement des longs métrages, séries et films publicitaires pour des producteurs français et internationaux.

Notre démarche de recherche des ayants-droit et de négociation de l’utilisation des éléments protégés devient systématique et obligatoire pour toutes les œuvres audiovisuelles et comporte quatre étapes principales.

01.

Identification
des éléments à clearer

Cette étape nécessite d’effectuer un relevé de tous les éléments de propriété intellectuelle présents dans le film à différents stades de la production.

En amont, l’analyse commence à la lecture du scénario. Elle se poursuit avant le tournage, en travaillant en collaboration avec les équipes déco, régie et costumes, puis pendant le tournage, en visualisant les rushes du film tout en intervenant sur les besoins urgents du projet ; et enfin lors de la post-production, en observant les différentes étapes de montage. Ces informations sont répertoriées dans un tableau dans lequel figurent tous lesdits éléments, leurs caractéristiques, le contexte d’utilisation et les observations relatives à la clearance.

02.

Mise en place
de la stratégie des clearances

Tous les éléments susceptibles d’être clearés sont ainsi mis en évidence dans le tableau des clearances, outil grâce auquel ils sont analysés au cas par cas, et la stratégie est ensuite mise en place en étroite collaboration avec les producteurs.

03.

Obtention des autorisations

Une fois la stratégie établie, toutes les étapes de la clearance sont gérées par I MEDIATE CLEARANCE : identification des ayants droit, prise de contact, négociations, rédaction des cessions de droits et autorisations juridiques, envoi, réception et gestion de tous les documents originaux. Les informations sont ajoutées en temps réel au tableau des clearances et ainsi transmises au producteur, ainsi qu’aux équipes de tournage et à la mise en scène.

04.

Suivi et vérification de la conformité du film

La clearance comprend également le visionnage des rushes et du premier montage permettant de valider la conformité des éléments visibles dans le décor ou prononcés dans le film avec ce qui a été clearé.

Chaque élément pouvant encore susciter des interrogations à ce stade est vérifié auprès des équipes et analysé.

Cette ultime vérification permet de contrôler toutes les mentions créditées au générique relatives à la clearance, le respect des obligations auxquelles le producteur s’est engagé et de procéder à l’établissement d’un document récapitulatif à destination de la production, listant les éléments pour lesquels des autorisations ont été obtenues, image par image et captures d’écran à l’appui avec chaque prix, mentions générique et obligations associés.

01.

Identification
des éléments à clearer

Cette étape nécessite d’effectuer un relevé de tous les éléments de propriété intellectuelle présents dans le film à différents stades de la production.

En amont, l’analyse commence à la lecture du scénario. Elle se poursuit avant le tournage, en travaillant en collaboration avec les équipes déco, régie et costumes, puis pendant le tournage, en visualisant les rushes du film tout en intervenant sur les besoins urgents du projet ; et enfin lors de la post-production, en observant les différentes étapes de montage. Ces informations sont répertoriées dans un tableau dans lequel figurent tous lesdits éléments, leurs caractéristiques, le contexte d’utilisation et les observations relatives à la clearance.

02.

Mise en place
de la stratégie des clearances

Tous les éléments susceptibles d’être clearés sont ainsi mis en évidence dans le tableau des clearances, outil grâce auquel ils sont analysés au cas par cas, et la stratégie est ensuite mise en place en étroite collaboration avec les producteurs.

03.

Obtention des autorisations

Une fois la stratégie établie, toutes les étapes de la clearance sont gérées par I MEDIATE CLEARANCE : identification des ayants droit, prise de contact, négociations, rédaction des cessions de droits et autorisations juridiques, envoi, réception et gestion de tous les documents originaux. Les informations sont ajoutées en temps réel au tableau des clearances et ainsi transmises au producteur, ainsi qu’aux équipes de tournage et à la mise en scène.

04.

Suivi et vérification de la conformité du film

La clearance comprend également le visionnage des rushes et du premier montage permettant de valider la conformité des éléments visibles dans le décor ou prononcés dans le film avec ce qui a été clearé.

Chaque élément pouvant encore susciter des interrogations à ce stade est vérifié auprès des équipes et analysé.

Cette ultime vérification permet de contrôler toutes les mentions créditées au générique relatives à la clearance, le respect des obligations auxquelles le producteur s’est engagé et de procéder à l’établissement d’un document récapitulatif à destination de la production, listant les éléments pour lesquels des autorisations ont été obtenues, image par image et captures d’écran à l’appui avec chaque prix, mentions générique et obligations associés.